Un curieux spectacle s’offrait à Laval le 26 juillet dernier : des caravanes transportées par héliportage vers les alpages du fond de vallée. Solution provisoire avant l’arrivée de cabanes héliportables.

 

Des cabanes mobiles pour une meilleure gestion des alpages des Drayères

 

Suite au sinistre intervenu en avril 2020 sur la cabane de berger de Laval, une réflexion avait été engagée avec l’association de défense et de protection des intérêts pastoraux et forestiers pour définir l’opportunité de la reconstruire au même endroit. L’étude a conclu que cette cabane se trouve aujourd’hui peu adaptée à l’utilisation raisonnée de l’alpage. Il est donc envisagé une nouvelle construction. Pour cet été au moins, le choix s’est porté vers une solution transitoire : deux caravanes ont donc été mises à disposition des bergers. L’une à Laval, et l’autre a été transportée par hélicoptère en contrebas du lac Biron, en montant vers les Rochilles. Les éleveurs et bergers se disent très satisfaits.

Ces caravanes laisseront bientôt (espérons mi-août) la place à des cabanes héliportables commandées auprès de l’association « les environneurs », dont l’objectif est l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi. Une cabane a pour l’instant été commandée, en espérant une subvention à hauteur de 75% par 2 fonds de la région PACA qui permettrait de commander la 2ème pour un montant total du marché à 27.785 € TTC. Ces beaux bébés de 750 kg et 8m2 permettront de tester plusieurs emplacements avant peut-être d’implanter de nouvelles cabanes pérennes. Elles offrent de surcroît un bon moyen de répondre à la prédation du loup en permettant aux bergers de dormir au plus près du troupeau, et d’éviter les allers-retours des troupeaux.

 

La commune investit aussi dans les autres alpages

 

Des chauffe-eaux solaires ont également été acquis par la commune pour améliorer le confort des bergers.  La société Andrety a ainsi pu être missionée grâce à une subvention départementale de 2 029.66 € sur un montant subventionnable de 4 059.31€ HT.

Du fait du nouveau fonctionnement de l’alpage des Drayères par 2 bergers différents, des travaux ont aussi été engagés sur la cabane des Drayères. Ces travaux seront effectués en régie par les services techniques de la commune, pour un montant de 2 413.86€ HT correspondant à l’achat des matériaux.